35.500 euros de costumes de François Fillon réglés en espèces

Le JDD révèle que le candidat de la droite a reçu près de 48 500 euros de vêtements provenant de la boutique Arnys depuis 2012. Une partie des vêtement aurait été réglée en liquide.

« Qui a payé les costumes de François Fillon ? », s’interroge Le Journal du Dimanche. L’hebdomadaire révèle que, depuis 2012, 35.500 euros de vêtements sur mesure ont été réglés en liquide pour le compte de François Fillon dans une célèbre boutique à Paris. Et depuis le 20 février, deux autres costumes ont, cette fois-ci, été payés par chèque par un « ami » anonyme, toujours à la demande du candidat LR à la présidentielle.

35.500 euros de costumes payés en espèces. Depuis cinq ans, François Fillon a reçu pour près de 48.500 euros de vêtements provenant de chez Arnys, une boutique parisienne spécialisée dans le sur mesure. Sur cette somme, 35.500 euros ont été réglés intégralement en espèces, affirme Le JDD.

En septembre dernier, le candidat à la présidentielle a notamment passé commande de trois costumes et d’une veste : un premier ensemble et la veste ont été réglés en liquide, pour un total de 11.450 euros, précise encore l’hebdomadaire. Les fonds sont généralement apportés au magasin par une émissaire.

Des chèques signés par un « ami » anonyme. Les 9 et 10 février derniers, deux semaines après les révélations du Canard Enchaîné sur le « PenelopeGate », deux costumes sur mesure ont été retirés chez Arnys, pour un total de 13.000 euros. La somme a cette fois-ci été réglée par chèque le 20 février, au moyen d’un porteur : « J’ai payé à la demande de François Fillon », confirme le signataire du chèque au JDD, qui souhaite rester anonyme. « Et sans avoir le moindre remerciement depuis », souligne-t-il par ailleurs.

« Ça n’a rien de répréhensible ». L’entourage de François Fillon assure de son côté que cela n’a « rien de répréhensible » : « Il est exact qu’un de ses amis lui a offert des costumes en février. Ça n’a rien de répréhensible. Quant à l’affirmation que certains costumes auraient été payés en espèces, c’est totalement extravagant. Aucune maison sérieuse n’accepte des paiements en espèces de tels montants », a indiqué au JDD un proche de l’ancien Premier ministre.

François Fillon, empêtré depuis fin janvier dans l’affaire des emplois présumés fictifs de ses proches, devra s’expliquer mercredi devant la justice. Mais il n’aura pas à répondre des sources de financement de ses costumes puisque, comme le note le JDD, « le magistrat n’a pas été saisi de ce volet vestimentaire ».

Source : Europe 1