Algérie. Il suspend un bébé dans le vide pour des « J’aime » Facebook

Un Algérien a fait scandale ce week-end en publiant sur Facebook deux clichés montrant un bébé suspendu dans le vide. La police est intervenue dimanche pour arrêter l’auteur des photos, dont le but était d’obtenir des mentions « J’aime » sur Facebook. Jugé en comparution immédiate le lendemain, l’homme a écopé de deux ans de prison ferme.

Un Algérien a été condamné lundi 19 juin à deux ans de prison ferme pour « mise en danger d’un nourrisson ».

L’homme a été reconnu coupable d’avoir suspendu un bébé dans le vide et d’en avoir publié les images sur Facebook. Le but de la manœuvre ? Obtenir des mentions « J’aime » sur le réseau social. Les deux clichés ont eu un effet contraire, déclenchant l’indignation des internautes algériens pendant tout le week-end.

L’enfant suspendu dans le vide par son T-Shirt

Au cours du week-end, l’homme avait publié sur sa page Facebook deux photos montrant un enfant âgé de moins de 18 mois selon la police.

L’enfant était tenu d’une main par le dos de son tee-shirt, dans le vide depuis un balcon ou le haut d’un immeuble de plusieurs étages.

Pour 1 000 « likes » sur sa page

L’individu menaçait de lâcher l’enfant s’il n’obtenait pas 1 000 « likes » sur sa page, a expliqué jeudi la Direction générale de la Sûreté d’Alger dans un communiqué.

« Vu la gravité des faits, les services de sécurité ont diligenté une enquête pour identifier le suspect » a indiqué le service. L’homme, dont on ne connaît pas les liens de parenté avec l’enfant, a été « arrêté en un temps record » dimanche et « présenté devant les juridictions compétentes ».

Source : ouest-france.fr