Attention au « ping call », cette arnaque à l’appel en absence de plus en plus sophistiquée

Un appel tellement bref que vous n’avez pas le temps décrocher : c’est ce que l’on appelle un « ping call ». Cette arnaque n’est pas nouvelle mais elle se développe

ping call

Un coup de téléphone avec une seule sonnerie qui ne laisse pas le temps décrocher, nous en avons tous reçu. On peut alors être tenté de rappeler. Or il s’agit d’une arnaque appelée « ping call » : le numéro à l’origine de l’appel en absence est surtaxé.

La technique n’est pas nouvelle et existe depuis plusieurs années, mais la police nationale a mis en garde il y a quelques jours sur son site internet contre ces « escrocs qui utilisent de nouvelles ruses pour vous inciter à rappeler« . A commencer par l’utilisation de numéros qui semblent désormais « normaux ».

Des numéros « normaux »

Exit donc les numéros commençant par « 0899 », dont on se doute qu’ils sont surtaxés. « Pour ne pas susciter la méfiance de leurs victimes, les escrocs passent désormais leurs appels depuis des numéros en 01, 02, 04« , prévient la police. Là, la victime apprend qu’elle doit finalement appeler un numéro en 0899 pour gagner un bon d’achat, un cadeau etc.

L’objectif est alors de vous retenir le plus longtemps possible pour vous soutirer le plus d’argent possible. Cette somme, qui peut s’élever à une dizaine d’euros, est ensuite prélevée directement sur la facture de téléphone, quelques semaines plus tard.

Une plateforme pour signaler ces numéros

Plusieurs indices permettent d’éviter de tomber dans le piège. « Si un interlocuteur cherche vraiment à vous joindre, il rappellera ou laissera un message sur votre répondeur », rappelle la police. Par conséquent, si vous recevez un appel tellement rapide que vous n’avez pas le temps de décrocher de la part d »un numéro que vous ne connaissez pas et qui ne laisse pas de message, ne rappelez sous aucun prétexte. Même si le numéro semble normal.

En revanche, il est fortement conseillé d’envoyer un SMS au 33700 avec le texte « spam vocal » et en spécifiant le numéro suspect. Cette plateforme de signalement est gratuite. Et si vous avez rappelé un de ces numéros, vous pouvez contacter le numéro Info escroquerie (0811 02 02 17).

Source : Sud Ouest