Les grandes banques ont payé plus de 321 milliards d’amendes depuis la crise

Entre 2009 et 2016, les principales banques européennes et américaines ont cumulé 321 milliards de dollars d’amendes, surtout aux Etats-Unis, selon le cabinet BCG. La tendance devrait s’accentuer dans les années à venir.

321 milliards d'amendes

Les 50 plus grandes banques européennes et américaines ont dû débourser l’an dernier 42 milliards de dollars à la suite de poursuites, indique le rapport annuel de Boston Consulting Group publié jeudi, relayé par Bloomberg. Cela porte le total des amendes à plus de 321 milliards depuis la crise de 2008.

A titre de comparaison, ce chiffre correspond à 29 fois le coût des Jeux olympiques de Rio, estimé à 11 milliards.

Vers une hausse

Les irrégularités des banques concernent par exemple des cas de blanchiment, de fraude fiscale, de manipulation de marché et même de financement du terrorisme, note BCG.

Pour le cabinet, ces montants élevés sont liés au durcissement des réglementations depuis la crise financière. Et celui-ci devrait persister malgré l’arrivée de Donald Trump à la tête des Etats-Unis.

BCG prédit même une hausse des amendes à l’avenir, car les régulateurs européens et asiatiques devraient rattraper leur homologue américain, plus agressif jusque-là.

Près de 240 milliards d’amendes aux Etats-Unis

Sur les 321 milliards d’amendes, 118 (37%) concernent des banques européennes et 204 (63%) des établissements américains. Mais qu’elles soient américaines ou européennes, la majorité des banques ont eu affaire aux autorités américaines. Celles-ci ont réclamé près de 240 milliards, soit les trois-quarts du total des amendes, dont une partie concerne les dédommagements aux clients.

Source : rts.ch