Les bénéfices des entreprises du CAC 40 bondissent, les dividendes explosent

Le cabinet EY publie une étude sur le « Profil financier du CAC 40 ». Les bénéfices des entreprises ont augmenté de 40% en un an, les dividendes des actionnaires battent des records.

Les bénéfices des entreprises du CAC 40 ont augmenté de 40% l’année dernière. © Maxppp / Alexandre MARCHI

Les entreprises du CAC 40, le principal indice de la Bourse de Paris, se portent bien. Selon un rapport du cabinet EY, entre 2015 et 2016, les bénéfices de ces sociétés cotées ont augmenté de 40%, passant de 55 milliards d’euros en 2015 à 77 milliards d’euros en 2016. Elles ont retrouvé un niveau de bénéfices comparable à 2010, mais nettement inférieur à celui de 2007 (96 milliards d’euros de bénéfices).

Grâce à ces bons résultats, l’indice CAC 40 a fait un bond 5% en 2016, mais il reste inférieur au niveau atteint il y a dix ans. Entre 2006 et 2016, il a chuté de 12 %.

L’industrie et le BTP restent les poids-lourds

Les sociétés qui génèrent le chiffre d’affaires le plus important relèvent du BTP et de l’industrie, avec 478 milliards d’euros de chiffre d’affaires, soit près de 40% du chiffre d’affaires global des entreprises du CAC 40 en 2016. Les nouvelles technologies, les télécoms et les médias, eux, n’ont pas généré plus de 8% du revenu global du CAC 40 en 2016 (98 milliards d’euros), mais elles progressent : +12% de croissance en 2016.

Au total, la valeur marchande des entreprises du CAC 40 a augmenté de 9%, passant de 1 243 milliards d’euros en 2015 à 1 351 milliards d’euros en 2016.

Au-delà des frontières de l’Europe

Les entreprises investissent de nouveau. L’investissement total est en progression pour la première fois depuis 2012, et s’établit à 6% du chiffre d’affaires global. Les entreprises sont de moins en moins endettées – c’est la cinquième année consécutive de baisse – et le niveau d’endettement est au plus bas depuis 11 ans.

Mais le développement des entreprises se fait en dehors de l’Europe. Depuis 2006, la part de l’activité des entreprises du CAC 40 en Europe a chuté, passant de 73% à 54%. Les entreprises développent leurs activités en Amérique et en Asie.

Un record de dividendes pour les actionnaires

Avec ces bons résultats, les actionnaires qui investissent dans les entreprises du CAC 40 sont récompensés. Le montant total des dividendes distribués en 2017 sur les bénéfices de 2016 a atteint 46 milliards d’euros. C’est 1 milliard de plus qu’en 2015, et c’est un record depuis 2006.

Source : France Inter