Cette ferme solaire flottante pourrait changer l’agriculture

Comment faire pour nourrir les 9 milliards d’habitants qui peupleront la Terre d’ici 2050? Si la question ne se posait pas il y a une dizaine d’années, elle est aujourd’hui au coeur des préoccupations des scientifiques et des organisations mondiales. Les idées novatrices se multiplient donc, avec parmi elles, cette ferme solaire flottante.

sff_1_1250

Le projet de Forward Thinking Architecture consiste à proposer des sources d’alimentation en poissons et en légumes à proximité des grandes villes. L’objectif est bien sûr de proposer des solutions à la question de l’alimentation mondiale, mais également de limiter l’utilisation des énergies fossiles liées aux importations alimentaires.

La ferme nouvelle génération est conçue selon le principe d' »agriculture verticale », qui promeut une culture hors-sol. Les produits que l’on souhaite cultiver sont placés dans des jardinières superposées et remplies d’eau enrichie en nutriments.

Ainsi, le premier niveau serait réservé à la pisciculture (l’élevage de poissons d’eau douce), avec bien sûr un niveau de dessalement, des points d’arrivée d’eau et des barrières de protection. Le deuxième niveau quant à lui serait réservé à l’agriculture, sous la forme d’une serre automatisée et alimentée par des panneaux solaires, où des légumes sains pourraient se développer sans pesticides.

Mieux encore, pour l’architecte Javier Ponce, à l’origine du projet, la ferme ouvrirait « de nouvelles possibilités et permettrait aux gens de repenser la façon dont les choses ont toujours été faites jusqu’à aujourd’hui » explique dans un courriel adressé à nos confrères du Huffington Post Canada.

Comme l’expliquent les architectes de la Forward Thinking Architecture sur leur site, il ne s’agit pas de remplacer l’agriculture traditionnelle, mais plutôt de proposer des alternatives d’avenir, qui préviennent les problèmes environnementaux de plus en plus récurrents, comme les sécheresses ou les inondations.

La culture hors-sol, et plus particulièrement le projet de la ferme solaire flottante, ont de quoi séduire. Non seulement la ferme flottante permettrait un vrai gain d’espace, par rapport à la quantité produite -les architectes estiment que la ferme pourrait fournir plus de 8000 tonnes de légumes et 1700 tonnes de poisson par an pour une surface de 200×350 mètres carrés- mais elle permettrait également de nourrir les villes disposant d’une source d’eau à proximité de manière durable, peu polluante, peu gourmande en énergie fossile et indépendamment des conditions climatiques.

 

 

Source : huffingtonpost.fr