Conduire sur la neige : 10 bons réflexes à adopter

La présence de neige sur les routes augmente le risque d’accidents matériels de 75%.

Conduire
 sur la neige

La neige entraîne chaque année une augmentation des accidents de la route. Si grâce à la vigilance des automobilistes les risques d’accidents mortels sont plus faibles, la neige représente tout de même une augmentation de 75% des accidents les moins graves (ils sont principalement matériels). Selon l’IBSR «400 accidents avec blessés et tués ont quand même lieu chaque année sur des chaussées enneigées.» C’est pourquoi il est conseillé de laisser sa voiture au garage en cas de fortes chutes de neige. Si vous devez vous déplacer, il est nécessaire d’adapter sa conduite. L’IBSR a dressé la liste des bons réflexes à adopter en cas de conduite sur neige.

Avant de partir

Le bon équipement de votre véhicule est primordial pour assurer votre sécurité sur les routes. Vérifiez que le niveau de liquide lave-glace «d’hiver» est suffisant. Faites attention à votre visibilité, vérifiez que vos feux et vos vitres soient bien dégagés. Retirez la neige ou le givre présent sur votre pare-brise (ne le faites pas uniquement au niveau du conducteur mais sur l’entièreté de votre pare-brise).

Sur la route

1. Ne vous emmitouflez pas dans des vêtements du type doudoune, favorisez le port de vêtements confortables.

2. Ne paniquez pas, vous risquez de perdre vos moyens au volant.

3. Votre démarrage doit être progressif. Démarrez en première si la route n’est pas trop enneigée, au contraire, si la couche de neige est importante démarrez en deuxième.

4. Conduisez en douceur. Evitez les accélérations brusques, ou les freinages de dernière minute.

5. Augmentez votre distance de sécurité avec les autres véhicules (même à l’arrêt). Les distances d’arrêt sont multipliées par 3 si vous possédez des pneus été.

6. Anticipez sur l’état des routes et la conduite des autres conducteurs.

7. Soyez vigilant lorsque vous circulez sur des endroits découverts. Par exemple les ponts, la température y est toujours plus basse.

8. Utilisez le frein moteur dans les descentes plutôt que la pédale de frein.

9. Ne dépassez pas les véhicules d’épandage. Au contraire, suivez leurs traces pour avoir moins de risques de glisser.

10. Réduisez votre vitesse avant d’aborder un virage. Une fois dans le virage, il est conseillé de maintenir sa vitesse pour limiter le déséquilibre de la voiture.

En cas de dérapage

Surtout ne freinez pas, cela accélérera le déséquilibre du véhicule. Débrayez tout en braquant le volant vers la route. Ne donnez pas de coup de frein ou d’accélérateur.

Source : Le Soir