Des scientifiques ont reproduit l’effet d’un trou de ver avec des aimants

Einstein les avait considéré possibles, les scénaristes à travers l’histoire on voulu y croire. Interstellar, Star Wars, Star Trek, Doctor Who et tant d’autres ont utilisé le voyage dans l’espace (et parfois le temps) comme point important sinon central de leurs intrigues. Et aujourd’hui des scientifiques ont découvert un phénomène magnétique assez similaire au trou de ver. S’ils n’ont pas encore découvert et encore moins construit un trou de ver, cette découverte reste très importante.

star-gate-activate

Un champ magnétique qui… Disparaît ?

Menée par les scientifiques de l’Université Autonome de Barcelone, une étude a été publiée dans le très réputé journal Scientific Reports. Les chercheurs ont créé une petite sphère de 45 mm de diamètre. Constitué de plusieurs couches (une de métal qui peut être magnétisée, une autre de supra-conducteurs et d’une spirale métallique à l’intérieur de la sphère), le dispositif était plongé dans l’azote liquide pour que le supra-conducteur soit actif. L’expérience consistait donc à introduire un champ magnétique à un bout de la sphère, à constater qu’à l’autre extrémité, il y a aussi un champ magnétique…. Mais qu’il n’y en a aucune trace à l’intérieur de la sphère ! Le chef de l’équipe, Alvaro Sanchez, a ainsi déclaré :

« Notre trou de ver transfère le champ magnétique d’un point de l’espace à un autre à travers un chemin qui est indétectable magnétiquement […] Il disparait à un point et réapparait à un autre point, comme s’il était passé dans une autre dimension. »

En quoi est-ce important ? Et en quoi est-ce une illusion ?

Cette expérience signifie que le champ magnétique peut voyager d’un bout de la sphère à l’autre sans produire aucun effet. Si vous placiez un aimant ou une pièce métallique aimantée, rien ne l’affecterait. Mais évidement, il ne s’agit que d’une illusion, le champ magnétique est bien présent dans la sphère. En fait, le champs généré par l’aimant à un pôle, le supra-conducteur et les couches magnétisées de la sphère s’annulent et rendent la présence du magnétisme indétectable… Sans pour autant la faire disparaitre. Un tour de passe-passe qui ne représente que les effets du trou de ver sans l’être vraiment… Stargate, c’est pas pour tout de suite.

 

Des applications possibles pour la médecine

Mais cette technologie pourrait avoir des effets positifs dans des domaines tout à fait différents que celui de l’aérospatiale. C’est du côté de la médecine que la découverte d’Alvaro Sanchez et ses chercheurs pourrait s’avérer utile. Elle permettrait d’obtenir, dans le cadre d’un IRM, trois images simultanées d’une même partie du corps. La reconstitution en 3D d’un corps ainsi observée est aujourd’hui possible mais biaisée par le fait que les images ne sont pas prises simultanément : les interférences magnétiques gênent ce genre de prise de vue. Un problème qui disparait avec cette sphère. Désormais, l’équipe se concentre sur l’application de ce principe à d’autres objets solides (cylindres, pyramides, etc) pour trouver d’autres applications pratiques à cette découverte.

Source(s) :  iflscience

Traduction  : Hitek