Donald Trump accusé d’attouchements sexuels par deux femmes

Le New York Times publie le témoignage de deux femmes accusant Trump. L’équipe de campagne du candidat estime qu’il s’agit d’une « fiction ».

2034763_donald-trump-accuse-dattouchements-sexuels-par-deux-femmes-web-tete-0211388425249_1000x533

Lors du second débat présidentiel, Donald Trump a dû s’expliquer sur ses propos obscènes à l’égard des femmes . Oui, il a dit qu’il lui arrivait d’embrasser et toucher des femmes sans leur permission, mais il ne s’agissait que de se vanter. En réalité, non, il n’a jamais fait de telles choses… En entendant cette justification du candidat républicain, Jessica Leeds, 74 ans, dit avoir eu envie de « frapper sa télévision ».

Dans un témoignage vidéo publié par le quotidien américain The New York Times , Jessica Leeds se souvient avoir été assise il y a plus de trente ans à côté du promoteur immobilier dans un avion, en première classe. Après une brève discussion, Donald Trump lui aurait touché la poitrine et tenté de mettre la main sous sa jupe. « Il était comme une pieuvre (…) ses mains étaient partout. » Une seconde femme, Rachel Crooks, rapporte avoir été « embrassée directement sur la bouche » devant un ascenseur par Donald Trump en 2005 alors qu’elle était réceptionniste dans la Trump Tower, à Manhattan, pour une société immobilière.

Pure « fiction »

Ces allégations ? De la pure « fiction », selon les équipes de campagne du candidat républicain. L’un des conseillers de Donald Trump a confirmé que le promoteur immobilier préparait une action en justice contre le quotidien new-yorkais. « Cet article tout entier est une fiction, et le lancement par le New York Times d’une campagne de diffamation complètement fausse sur un tel sujet est dangereux », a mis en garde le conseiller en communication du candidat, Jason Miller, dans un communiqué.

Aucune des deux femmes n’a fait part des épisodes qu’elles relatent aux autorités, mais elles ont évoqué les attouchements auprès d’amis et de membres de leur famille, dont certains témoignent dans l’article. Une porte-parole de la rivale démocrate de Trump, Hillary Clinton, a réagi à l’article du New York Times, le jugeant « perturbant ».

Révélations en série

Dans l’heure suivant la publication de l’article, d’autres médias ont rapporté des incidents du même type. Le Palm Beach Post relaie les propos de Mindy McGillivray, une résidente de Floride âgée de 36 ans, qui accuse Donald Trump de lui avoir agrippé les fesses il y a 13 ans, alors qu’elle travaillait comme assistante d’un photographe sur son domaine de Mar Lago.

« Il n’y a aucune vérité dans cette histoire », a dit la porte-parole du candidat républicain, Hope Hicks, au journal local. La chaîne de télévision CBS a publié des extraits de son émission Entertainment Tonight en 1992. On y voit Donald Trump s’adresser à un groupe de filles de 10 ans, leur disant qu’il « sortira » avec l’une d’entre elles d’ici une dizaine d’années. L’homme d’affaires avait 46 ans à l’époque.

Source : lesechos.fr