4 M de personnes signent une pétition : « élisez Hillary Clinton présidente »

Les signataires estiment que Donald Trump représente « un danger pour la République »…

Hillary Clinton

Et si l’élection présidentielle américaine connaissait un nouveau rebondissement ? C’est en tout cas ce qu’espèrent plus de 3,9 millions de personnes, ayant signé une pétition lancée sur le site Change.org. Intitulée «Collège électoral : élisez Hillary Clinton présidente, le 19 décembre», celle-ci s’adresse aux 538 grands électeurs qui se réuniront, lors de cette prochaine date, en vue d’élire le 45e président des Etats-Unis.

La pétition leur demande ainsi de choisir, non pas le milliardaire républicain, mais la démocrate. Car si Donald Trump a été fraîchement élu, mercredi, ce sont les grands électeurs qui doivent conduire à son élection définitive.

Clinton remporte le vote populaire

Pour étayer cette démarche, la pétition s’appuie notamment sur le fait, incontestable, que Hillary Clinton est la grande gagnante du vote populaire. La candidate démocrate a en effet recueilli 400 000 voix de plus que son adversaire, selon les résultats provisoires donnés par les médias américains.

Au scrutin direct, l’ex-secrétaire d’Etat serait donc sortie victorieuse dans cette course à la Maison Blanche. Mais le système électoral américain repose sur un suffrage indirect. Ainsi, fort de ses 290 grands électeurs (il en faut 270 pour remporter l’élection présidentielle), c’est bien  Donald Trump qui a remporté l’accession au bureau Ovale, mercredi dernier.

Mais le collège électoral peut-il changer le cours de l’Histoire, comme le souhaitent ces millions de signataires ? Techniquement, c’est possible. Toutefois, dans les faits cette demande a peu de chances d’aboutir. Elus Etats par Etats, les grands électeurs sont en effet choisis avec le plus grand soin par les partis qu’ils représentent et envers lesquels ils restent loyaux. Normalement, leur vote relève donc d’une simple formalité.

Néanmoins, ils pourraient choisir d’élire Hillary Clinton au risque de payer une «petite amende», estiment les initiateurs de la pétition. «Même dans les États où ce n’est pas autorisé, leur vote serait toujours compté, et ils devraient tout simplement payer une petite amende», est-il écrit dans le texte. Une amende que ces supporters de Clinton seraient «très heureux» de payer, assurent-ils.

Trump, jugé « inapte à servir » son pays

Enfin, c’est aussi le visage révélé par le magnat de l’immobilier, au cours d’une campagne électorale particulièrement virulente, qui inquiète ces Américains. « Monsieur Trump est inapte à servir. Le fait qu’il ait désigné comme boucs émissaires tant d’Américains, son impulsivité, l’intimidation, le mensonge, le fait qu’il ait reconnu une agression sexuelle et son absence totale d’expérience font de lui un danger pour la République », est-il écrit.

Sur Twitter et Facebook, les internautes font donc circuler la pétition dans l’objectif d’atteindre les 4,5 millions de signatures. Parmi eux, la fille de l’acteur Bruce Willis, Rumer ou la joueuse de tennis Jamie Hampton.

Source : 20minutes.fr