Entre commentaires graveleux et remarques sexistes, le groupe Facebook des « insoumis » dédié aux rencontres dérape

Créé pour les « insoumis » célibataires, le groupe Facebook Insoumeetic affiche des commentaires sexistes et « rabaissants », alors même que le parti de Jean-Luc Mélenchon revendique la défense des droits des femmes.

groupe Facebook des insoumis dédié aux rencontres

Le groupe Facebook Insoumeetic a été spécialement fondé début juillet pour les mélenchonistes voulant faire des rencontres. Il réunit jeudi 17 août près de 4 000 adhérents sympathisants de La France insoumise, et compte 150 demandes d’adhésion par jour, a constaté franceinfo.

L’idée est intéressante : trouver l’âme sœur qui partage ses convictions politiques. Mais après un peu plus d’un mois d’existence, certains membres du groupe Insoumeetic dérapent.

Un site de rencontres presque normal

Insoumeetic a tout d’un réseau social dédié à la rencontre. Présentations en photos, discussions et partages. Les sympathisants de La France insoumise peuvent ainsi rencontrer des personnes qui partagent les mêmes opinions politiques qu’eux.

Pour trouver le groupe sur Facebook, il faut d’abord bien chercher. Les deux « e » de meetic ont été remplacés par la lettre « phi », symbole des « insoumis ». De plus, tout le monde ne peut pas y accéder car les neuf administrateurs contrôlent les profils avant l’accession à la page. « On veut des rencontres de qualité, on est quand même des gens sérieux« , explique Fabrice.

Cet administrateur de la page qualifie Insoumeetic de « groupe de détente« . Loin des pages Facebook où l’on parle beaucoup de politique, ici : « On peut faire des rencontres amicales ou amoureuses. »

Une image de la femme dégradée

Malgré les contrôles pour s’inscrire, plusieurs commentaires choquent. Certaines internautes sont même gênées par les insinuations graveleuses, alors que La France insoumise revendique la défense des droits des femmes.

Belle présentation, mais pas assez souple pour faire le grand écart

Exemple de commentaire

Caroline, militante de Bordeaux a voté Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle. Elle raconte que certains hommes sur le site « demandent des femmes ‘insoumises’ mais soumises« . Selon elle, cela dégage « une image assez dégradée de la femme« .« On rabaisse la femme à un objet, elle est sexualisée » ajoute-t-elle.

Cette utilisatrice indique d’ailleurs que lorsqu’une femme poste une photo sur ce groupe Facebook, « les commentaires sont assez rabaissants. On a même le sentiment que la femme est un objet« . Exemples parmi d’autres : « Possible d’avoir des photos nude silteplait ? » ou « OK pour pécho du minet« . Des dérives qui dégoutent et qui surprennent Caroline, alors que la majorité des inscrits sont quadragénaires. « C’est assez épuisant de voir ça. En tant que jeunes, on ne s’y retrouve pas » précise Caroline.

13101477
Insoumeetic a tout d’un site de rencontre version réseau social mais les commentaires laissés sont parfois de très mauvais goût. (RADIO FRANCE)

Depuis ces dérives, une quinzaine d’administrateurs et de modérateurs sont censés faire le tri des commentaires. Les internautes ont été invités à signaler les messages qu’ils jugent déplacés.

Source : France Info