Expatriation : le top 10 des destinations pour booster votre carrière

Opportunités de carrière, bien-être au travail, coût de la vie… Capital.fr vous propose le classement des meilleurs pays pour s’expatrier, à partir d’une étude d’InterNations, le “Facebook” des expatriés.

840688f8-716e-412e-a560-503570f27fc3

C’est une question que vous pouvez légitimement vous poser, que vous soyez au tout début, au milieu, ou à la fin de votre carrière professionnelle. Comme les 2,5 millions de Français qui ont déjà franchi le pas, vous avez peut-être envie de vous expatrier, que ce soit pour découvrir une autre culture, changer d’univers professionnel, ou tout simplement mettre un coup d’arrêt à une routine qui s’installe. Les raisons peuvent être nombreuses lorsque l’on décide de partir travailler à l’étranger.

Le problème, c’est que l’on ne sait pas forcément où s’installer, perdu entre le fantasme de l’île paradisiaque et l’agitation d’une grande ville. Pour vous aider, Capital.fr vous propose le top 10 des meilleures destinations pour booster votre carrière. Ce classement se base sur une étude publiée en juin dernier par le site InterNations, sorte de “Facebook” des expatriés, qui revendique 2,7 millions de membres, dans 390 villes à travers le monde. 14.000 de ces membres ont été sondés pour dresser un panorama des meilleurs pays où s’installer.

1.États-Unis

“And the winner is…” : Les États-Unis ! Le pays du “self-made-man” semble continuer de faire rêver les expatriés. Sept sur dix plébiscitent le territoire américain pour ses opportunités en terme de carrière et la bonne santé de son économie. Néanmoins, si vous décidez de vous installer au “pays de Donald”, faites attention au burn-out. Le pays est très mal perçu par les expatriés pour l’équilibre qu’il permet entre vie personnelle et vie professionnelle.

2.Royaume-Uni

Malgré le Brexit, le “pays des rosbeefs” continue d’attirer les expatriés. On estime d’ailleurs à environ trois millions le nombre de ressortissants européens actuellement présents au Royaume-Uni. Sept expatriés sur dix se disent satisfaits de leur travail en terre britannique. À noter tout de même : un répondant sur quatre juge que ses revenus ne lui permettent pas de couvrir toutes ses dépenses, du fait d’un coût de la vie très élevé.

3.Taïwan

Formé de l’île éponyme, de la province du Fujian et des îles Pescadores, Taïwan est un pays de plus de 23 millions d’habitants. “81% des expatriés interrogés plébiscitent ce territoire insulaire pour sa sécurité d’emploi, et un pourcentage similaire pour sa satisfaction au travail”, précise InterNations. “Taïwan est un pays très accueillant, les gens sont d’une extrême gentillesse et, ce, malgré la barrière linguistique et les différences culturelles”, témoignait récemment Adrien, expatrié français vivant sur l’île, au webmagazine Contrepoints.

4.Équateur

Pas sûr que vous y aviez songé un seul instant avant de lire ce classement. L’Equateur, ce pays de 16 millions d’habitants, situé en Amérique du Sud, est une bonne destination pour s’expatrier. Il est notamment apprécié pour l’accueil chaleureux de ses habitants. “ Et c’est peut-être ce qui explique la forte satisfaction des expatriés dans leur travail (sept sur dix).

5.Roumanie

Ça vous dit de prendre vos quartiers à Bucarest ? Alors sautez le pas, comme près de 5.000 Français installés en Roumanie. Sept expatriés sur dix se disent satisfaits de leur travail là-bas. Tout comme pour le Vietnam, le coût de la vie attractif est un facteur important pour décider de s’y installer. “Les expatriés doivent tout de même garder à l’esprit que l’on travaille beaucoup en Roumanie : 49,2 heures par semaines en moyenne”, rappelle InterNations.

6.Australie

Qui n’a pas rêvé, encore étudiant, de partir une année au “pays des kangourous” grâce au système du “Working Holidays Visas”, qui permet de travailler pour financer ses vacances ? C’est peut-être ce qui explique aussi l’intérêt des expatriés pour l’Australie. Sept travailleurs étrangers sur dix se disent satisfaits de leur travail sur place. À noter, tout de même : 52% se plaignent du coût de la vie (se loger à Sydney n’a pas grand chose à voir avec Hô Chi Minh-Ville).

7.Vietnam

Imaginez, vous vous baladez sur une mer d’huile, au large de la baie d’Halong. Au loin, se dessine le soleil couchant. Alors pourquoi pas choisir le Vietnam pour donner un tournant à votre carrière ? Le pays est très apprécié des expatriés pour son coût de la vie très attractif. Il attire notamment des enseignants, des universitaires, des entrepreneurs et des freelances.

8.Colombie

« ¡Plata o plomo! »  (littéralement, “l’argent ou le plomb”) aime à répéter Pablo Escobar dans la série à succès “Narcos”. Bon, le baron de la drogue est décédé depuis déjà plusieurs décennies. Donc si vous vous expatriez en Colombie, ce sera plutôt “plata” que “plomo”. D’ailleurs, en quelques années, ce pays de près de 50 millions d’habitants a énormément gagné en crédibilité auprès des travailleurs étrangers : il est passé de la 47ème à la 15ème place en terme de satisfaction et d’opportunité de carrière.

9.Luxembourg

Connu comme paradis fiscal apprécié des riches Français, c’est aussi un bon endroit pour poursuivre sa carrière professionnelle. 8 expatriés sur 10 s’y disent épanouis dans leur vie professionnelle, un chiffre similaire à celui de la confiance en la sécurité de l’emploi du pays. Sans grande surprise, le plus gros armada d’étrangers travaillant au Luxembourg est représenté par des salariés du secteur de la finance (31%), contre 8% dans le reste du monde.

10.Mexique

“C’est un pays avec de multiples opportunités professionnelles”, résume un expatrié italien à InterNations. Le Mexique semble plaire aux étrangers vivant sur place : 3 sur 4 disent être satisfaits de leur travail et 60% se montrent confiant dans leurs perspectives professionnelles. Côté Français, on estime à 30.000 le nombre de ressortissants hexagonaux dans le pays, “souvent des cadres travaillant dans le secteur tertiaire et industriel”, précise le quai d’Orsay.

Source : capital.fr