La NASA veut déposer un sous-marin dans l’océan de Titan pour chercher de la vie

La NASA travaille sur l’envoi d’un sous-marin dans les profondeurs de la mer du Kraken (Kraken Mare); le plus grand océan sur la lune de Saturne, Titan.

right-now-this-is-the-general-design-for-the-titan-submarine

Il y a principalement deux grandes raisons pour lesquelles nous voulons aller sur Titan. Numéro une : « Pour déterminer si la vie à base d’hydrocarbure est possible sur Titan », a déclaré Jason Hartwig,
un ingénieur en cryogénie de la NASA, lors d’une présentation à la NASA Innovative Advanced Concepts Symposium à Raleigh mercredi.

Numéro deux : Comme la seule lune dans notre système solaire avec des nuages et une atmosphère, Titan est très similaire à la Terre; en dehors du froid extrême et des océans de méthane liquide. Mais il y a peut-être des indices cachés dans la mer de méthane sur la façon dont la vie a évolué et potentiellement certains microbes extraterrestres étranges.

Le sous-marin proposé d’Hartwig porterait des instruments pour mesurer la composition chimique de l’océan, les courants, les marées et la structure du fond océanique. Le mât en haut permet au sous-marin de communiquer avec la Terre quand il fait surface et puisqu’il ne pourra pas communiquer quand il sera sous l’eau, sa recherche de la vie est planifiée pour être entièrement autonome, probablement avec la technologie semblable à celle de l’astromobile Mars 2020.

 

Il y a encore un certain nombre de problèmes à surmonter, y compris déterminer si le système d’éjection de gaz que le sous-marin utiliserait pour changer de profondeur fonctionnerait dans un océan de méthane à haute pression. « Quelque part autour de 450-500 mètres, nous pouvons commencer à geler », a déclaré Hartwig. La congélation, en général, est mauvaise, donc Hartwig et son équipe travaillent sur un correctif pour que le sous-marin soit capable d’aller à 500 mètres ou plus sous la surface.

Le plan d’ensemble est encore au stade conceptuel, et une mission unique vers Titan ne peut probablement pas se produire avant 2038 en raison de la façon dont la Terre et Saturne sont alignées avec les saisons de Titan.

Source : Inverse – Images via NASA (1,2)