Le trésorier de campagne de Hollande a investi aux Iles Caïmans

En pleine affaire Cahuzac, le journal Le Monde révèle ce jeudi que Jean-Jacques Augier, le trésorier de la campagne présidentielle de François Hollande a ouvert, en 2005 et 2009, deux sociétés dans un paradis fiscal, les Iles Caïmans, relatives à ses affaires en Chine.

896352

Encore une nouvelle qui tombe mal pour le gouvernement. Le Monde annonce un nouveau scandale après les aveux de Jérôme Cahuzac sur un compte qu’il possède à l’étranger. Le trésorier de campagne de François Hollande, Jean-Jacques Augier serait détenteur de parts dans plusieurs entreprises basées… aux Îles Caïmans. S’il reconnaît l’existence de ces parts, cet homme d’affaires de 59 ans nie en bloc l’existence de comptes bancaires : « Ni compte bancaire personnel ouvert aux Caïmans ni investissement personnel direct dans ce territoire ».

« Rien n’est illégal »

Jean-Jacques Augier aurait ainsi co-fondé en 2005 le groupe International Bookstores Limited dans ce paradis fiscal sous souveraineté britannique. La société exercerait des activités de distribution en Chine. « J’ai investi dans cette société par l’intermédiaire de la filiale d’Eurane en Chine, Capital Concorde Limited, une holding qui gère toutes mes affaires chinoises, précise ce proche du chef de l’Etat*. L’investissement dans International Bookstores apparaît au bilan de cette filiale. Rien n’est illégal », a-t-il confié au journal Le Monde précisant qu’il possède environ 30% du capital d’International Bookstores avec un associé français installé comme lui en Chine, Jacques Rougeaux.

Poussé par ses partenaires d’affaires

Selon Jean-Jacques Augier, c’est un de ses partenaires chinois, pays d’où il gère ses affaires, qui l’aurait poussé à un premier montage financier basé aux Îles Caïmans. Concernant la deuxième société dans laquelle il dispose de parts, Jean-Jacques Augier reste vague et use du même argument : ce sont ses partenaires en affaires qui l’auraient poussé à ce type d’investissements.
Sollicité par Reuters, l’Elysée n’a pas réagi dans l’immédiat.

Une longue investigation sur les paradis fiscaux

Un réseau de 36 médias autour du globe, dont Le Monde, publient jeudi les résultats d’une longue investigation sur les paradis fiscaux. Ils ont eu accès, grâce au consortium indépendant de journalisme d’investigation ICIJ, basé à Washington, à une fuite majeure en provenance de deux sociétés offrant des services « offshore » : l’une basée à Singapour, l’autre dans les Iles vierges britanniques. Le nom de Jean-Jacques Augier apparaît dans cet épais dossier, parmi une centaine de contribuables français, rapporte Le Monde.

*Jean-Jacques Augier, un énarque de la promotion Voltaire|||Polytechnicien et ancien inspecteur des finances, Jean-Jacques Augier, 59 ans, est un énarque de la promotion Voltaire, comme François Hollande, Ségolène Royal et Michel Sapin. Figure discrète du monde de l’édition, il vient de racheter à l’homme d’affaires Pierre Berger, soutien du PS, le magazine Têtu.

Source : BFMTV