Les bienfaits insoupçonnés du gingembre

Le gingembre est surtout connu pour… ses effets aphrodisiaques et sa capacité de stimulant sexuel ! Mais cette vertu est loin d’être la seule. Le gingembre possède en effet plus d’une corde à son arc. Amélioration de la digestion, propriétés brûle-graisses : vous ne verrez plus cette racine du même oeil !

shutterstock-gingembre-aliment-epice-01

Les bienfaits du gingembre sur votre santé

 

L’une des vertus les plus méconnues du gingembre est certainement celle qui concerne l’amélioration de la digestion.En effet, selon certaines études, la racine posséderait des propriétés qui aident à accélérer le fonctionnement du métabolisme.

Qui plus est, la plante provoque une sensation de satisfaction chez la personne qui en consomme régulièrement. Il a aussi des propriétés brûle-graisses, recommandées pour certaines hygiènes alimentaires.

A noter que les résultats sont meilleurs si la personne consomme une boisson au gingembre avant chaque déjeuner et dîner.

Des études scientifiques ont même démontré que le gingembre aide à maintenir la flore intestinale en bon état, à digérer les graisses et à calmer ou soulager le tractus digestif.

Astuce – Recette minceur du thé au gingembre

Mettre un verre d’eau à bouillir et ajouter une cuillerée de gingembre frais râpé. Laisser reposer pendant 5 minutes, puis filtrer et ajouter du miel. Vous pouvez sinon utiliser une 2ème recette : ajouter du gingembre à un verre de limonade afin d’avoir une boisson rafraîchissante.

Le gingembre, un allié de taille contre les nausées et vomissements

 

En 1999, l’Organisation Mondiale de la Santé a reconnu l’utilité du rhizome de gingembre pour lutter contre les nausées et les vomissements de la grossesse.En effet, les gingérols et les shogaols contenus dans la plante jouent un rôle important dans l’effet antiémétique, notamment en agissent sur la réduction des mouvements de l’estomac.

La racine pourrait donc se substituer efficacement à la vitamine B6 généralement prescrite aux femmes enceintes.

Avec un avantage supplémentaire : celui de ne provoquer aucun effet secondaire !

Le gingembre, un anti-inflammatoire naturel

 

Le gingembre possède également des propriétés anti-inflammatoires très utiles.Notamment pour ceux qui désirent perdre du poids, sans régime draconien et sans effets secondaires.

Il est particulièrement recommandé pour réduire le ventre, qui se voit souvent affecté par des inflammations ou par une mauvaise digestion.

Il permet aussi de faire baisser la fièvre, de combattre les douleurs et a des propriétés antibactériennes et antivirales.

Il est aussi et surtout un excellent tonifiant et fortifiant de l’organisme. D’ailleurs, ses vertus aphrodisiaques lui viennent de sa capacité à tonifier l’ensemble de l’organisme.

Le gingembre, une épice ancestrale aux milles vertus

 

L’usage du gingembre remonte à plus de 5000 ans.

C’est l’une des plantes les plus utilisées en médecine Ayurvédique Indienne.

Egalement utilisé en phytothérapie, le gingembre est conseillé pour les désagréments digestifs, le manque d’énergie, de vitalité ou encore pour combattre diverses infections.

Aujourd’hui, la plante fait l’objet d’études notamment pour ses possibles vertus anti-cancer.

Le gingembre, source de minéraux et de vitamines

Le gingembre est riche en minéraux. Il contient du manganèse, du phosphore et du magnésium.Mais aussi du calcium, du sodium et du fer.
Il est également un puits de vitamines, puisqu’il contient des vitamines B1, B2 et surtout de la vitamine B3.

Le gingembre frais, quant à lui, contient de la vitamine C, mais une fois séché, cette vitamine disparaît.

Enfin, le rhizome du gingembre (partie souterraine de la tige) est très riche en amidon. Il possède également sa propre huile essentielle, mais aussi des lipides, des protéines et des glucides.

Consommer du gingembre au quotidien : le bon allié santé !

Consommer régulièrement du gingembre est bon pour la santé. Et en particulier, si vous l’associez à d’autres épices telles que le curcuma et la cannelle.

Comment consommer le gingembre ?

 

L’idéal est de prendre 2 à 5 grammes de rhizome de gingembre (séché, donc) réparti en 2 ou 3 fois sur la journée.Mais vous pouvez aussi le consommer sous forme de tisane, de teinture mère, de boissons énergisantes ou encore râpé.

Les manières de le consommer sont infinies mais on estime qu’il faut un minimum de 500mg par jour pour qu’il ait des effets notoires sur l’organisme.

Il est conseillé de consommer du gingembre en poudre puisque 1g de  séché équivaut à 10g frais.

Gingembre : possède-t-il des effets secondaires ou des contre-indications ?

On peut consommer du gingembre quotidiennement sans aucun effet secondaire notoire. Cependant, il arrive que des personnes souffrent de diarrhées légères ou de sensation de brûlure à l’estomac à la suite de sa consommation.Dans ces cas-là, il faut réduire les doses, le temps de laisser l’organisme s’habituer, puis ré-augmenter progressivement.

A noter également qu’il faut éviter de consommer du gingembre en cas d’obstruction des voies biliaires. Attention aussi avec l’usage de certains médicaments censés diminuer le rôle du système immunitaire (par ex greffe d’organe).

Et vous, consommez-vous régulièrement du gingembre ou occasionnellement ? Connaissiez-vous toutes ses vertus ? Alors, tentés ?

Lisez aussi :

Source :  Consoglobe.com