Les chercheurs dévoilent un nouveau secret de la Grande pyramide de Gizeh

La pyramide de Khéops, l’une des sept merveilles du monde n’est pas si parfaite que cela. C’est la conclusion que des chercheurs révèlent grâce à une étude minutieuse. En effet, la base de cette construction vieille de 4500 ans ne formerait pas vraiment un carré.pyr4

C’est l’une des 7 merveilles du monde et pourtant, d’après une étude récente, la Grande pyramide de Gizeh ne serait pas vraiment parfaite. D’après les scientifiques, ce monument millénaire n’aurait pas une base parfaitement carrée !
Vieille de 4500 ans, la pyramide de Gizeh conserve encore bien des secrets. Parmi eux : un défaut de construction. En effet, c’est l’ingénieur Glen Dash et l’égyptologue Mark Lehner dans le cadre de l’Ancient Egypt Research Associates (AERA) qui ont fait cette découverte. L’AERA a cartographié le plateau de Gizeh là où se trouve la pyramide. Depuis 30 ans, les chercheurs n’avaient pas encore pu mesurer la base du monument. Sauf que c’est chose faite et les résultats montrent que la pyramide possède des côtés inégaux.

Une base pas vraiment parfaite

Pour déterminer sa taille, les scientifiques ont étudié les restes de la partie extérieure de la pyramide. Cette dernière repose sur une base : la plateforme accueille les blocs de pierre et le placage de calcaire blanc. Même si le calcaire blanc a disparu au fil du temps, les chercheurs ont pu trouver 84 points de mesure sur tous les côtés du monument d’environ 230 mètres chacun. Le but de cette étape était de déterminer la taille globale du placage à l’époque.

w_great-pyramid-casing

Pour parvenir à leur fin, les scientifiques ont utilisé la régression linéaire multiple, une méthode statistique qui permet de constater que les côtés ont une taille qui peut varier légèrement. En se rendant à l’est de la pyramide, on peut constater qu’il manque 14 cm sur les 230 mètres initiaux. C’est à partir de ce constat que les chercheurs en ont conclu que la pyramide ne possède pas une base parfaitement carrée !

w_great-pyramid-diagram

Des méthodes de construction impressionnantes

Cette découverte ne remet absolument pas en cause les méthodes de mesure des Egyptiens qui ont bâti cette pyramide il y a 4500 ans sous le règne de Khéops. Cette construction, qui est la dernière des 7 merveilles du monde encore debout prouve que les Egyptiens avaient une réelle précision dans la forme, mais aussi dans l’orientation du monument. Pour Glen Dash : « Nous ne pouvons spéculer de la façon dont les Egyptiens ont pu créer ces lignes avec autant de précision en utilisant seulement les outils dont ils disposaient à l’époque« . L’étude va se poursuivre en étudiant les nouvelles données dans le but d’en savoir encore plus sur la façon dont la Grande pyramide a été construite.

Source : http://hitek.fr