Patrick Mulliez : 135 euros d’impôt sur un revenu de plus de 1 milliard €

Au début, ils n’étaient que 35. Aujourd’hui, ils sont 600 et pèsent 38 milliards d’euros. Les Mulliez. Une famille détenant Auchan, Décathlon, Leroy-Merlin ou Flunch, fuyant la presse, cultivant l’entre-soi pour verrouiller son capital. Intrigué, Nicolas Vescovacci creuse et trouve de très intéressantes pépites.

Mulliez impôt

L’Encyclique de Jean XXIII, sur laquelle les Mulliez se fondent pour transmettre leurs valeurs à leurs descendants. Une affaire de corruption en Ukraine. Des exils fiscaux à Néchin, en Belgique, ce qui permet à Patrick Mulliez de ne payer que 135 euros d’impôt sur un revenu de plus de 1 milliard.

« On est des travailleurs », s’insurge celui-ci, confronté aux preuves du journaliste. Qui met ses tribulations amusées en scène, tout en dépiautant le fonctionnement de la dynastie la plus riche de France. Pas très catholique, faut-il le préciser ?

BIOGRAPHIE

Patrick Mulliez est né le 2 novembre 1940.

Il est le fils de Gérard Mulliez, créateur de Phildar, et de Françoise Robertine Marie Cavrois.

Il a 5 frères et sœurs, dont son frère Gérard, fondateur du groupe Auchan.

Il est marié et père de 5 filles.

ETAPES DE CARRIÈRE

1978 : ouverture de la première grande surface de vêtement Kiabi à Roncq.

1978-2001 : président-directeur général de Kiabi

1995 : rachat de Macopharma, société spécialisée dans le secteur médical.

1996 :création, avec son frère Gérard le groupe Acadie, qui regroupe les enseignes Top Office (bureautique), Tape à l’œil (vêtements pour enfants), Isabelle Atkins (parfumerie) et Granita (lingerie féminine).

2001-10 : président-directeur général et président du conseil de surveillance de la galaxie Mulliez

2010 : cession du réseau de parfumerie Isabelle Atkins à la chaîne Nocibé.

RÉALISATIONS

Patrick Mulliez est le fondateur du groupe français de la distribution de distribution de prêt à porter, Kiabi, en 1978.

Il a fait de l’enseigne un leader sur le secteur de distribution du prêt-à-porter.

Il est à l’origine de l’idée d’une mode à prix accessible, en France, imposant ainsi le principe fondateur du groupe : la mode pour tous, et actuellement « la Mode à petits prix » .

En 1993, il pousuit l’expansion internationale du groupe et lance la filiale éspagnole, puis la filaile italienne , en 1996, et la filiale russe, en 2008.

Patrick Mulliez détient encore 30% du capital de Kiabi et de Macopharma.

En 2014, Kiabi est classée 13e au classement Great Place To Work.

>> Un milliardaire a été exonéré de tout impôt par Sarkozy

Selon Benoît Boussemart, économiste, auteur d’un livre sur les Mulliez, Patrick Mulliez aurait une fortune estimée à 1,1 milliards d’euros : « Sur ces 1,1 milliards et les revenus que ça rappporte, il paye 0 euro d’impôts. » Un peu plus tard, le journaliste rectifie et, comptes à l’appui, affirme que Patrick Mulliez aurait en fait payé 135 euros d’impôts en Belgique (en 2013).  En caméra cachée, le fondateur de Kiabi répond au journaliste que ce calcul est « partiel » : « C’est une mauvaise interprétation et je n’ai pas envie d’en parler. (…) On n’est pas des boulimiques, flambeurs, frimeurs. On est des travailleurs« .

Le groupe Mulliez 2006-2011 : Pour en finir avec le conte familial

Reportage sur l’empire de la famille Mulliez publié par Canal + le 30 mars 2015, avec l’émission Spécial Investigation. Le reportage montre également que la famille Mulliez possède de très nombreuses holdings ou sociétés, domiciliés en Belgique et pas ou peu imposées.

Source : L’express / FR3 / lsa-conso.fr