La popularité de Mélenchon le hisse sur la 1re marche du podium, Macron et Fillon en embuscade

C’est une première dans l’histoire de notre palmarès YouGov: le candidat de la France insoumise surclasse tout le monde, suivi de près par deux adversaires.

melenchon

PRÉSIDENTIELLE 2017 – C’est le grand chamboulement. Tandis que s’achève la primaire de la droite et que débute la primaire de la gauche, notre palmarès YouGov des personnalités politiques, réalisé pour Le HuffPost et i-Télé, est bouleversé par la montée en puissance des prétendants à la fonction suprême.

Premier enseignement de cette vague de décembre: la chute de notre champion incontesté Alain Juppé qui paye cher sa défaite à la primaire des Républicains. Rétrogradé d’emblée à la quatrième place du classement, le maire de Bordeaux est doublé par son vainqueur François Fillon qui opère une remontée spectaculaire avec 11 points d’opinions positives gagnés ce mois-ci. Dopé par son triomphe électoral, ce dernier peut revendiquer 70% d’opinions favorables chez les sympathisants LR.

Mélenchon et Macron se disputent la première place

Mais le champion d’automne 2016 de notre palmarès est une surprise: pour la première fois, Jean-Luc Mélenchon se hisse sur la première place du podium. Profitant du désarroi croissant à gauche, où la candidature de François Hollande n’est pas acquise, et de la victoire de l’ultra-libéral Fillon qui lui offre un adversaire à sa mesure, le chef de file de la France insoumise obtient 71% de soutien chez les sympathisants de la gauche radicale. Une nouvelle marche de franchie au moment où l’eurodéputé vient d’obtenir l’appui (peu enthousiaste, il est vrai) des communistes.

Phénomène remarquable, le sacre du héraut de la gauche radicale coïncide avec la montée en puissance d’un autre candidat qui se revendique « contre le système ». En marche vers l’Elysée, l’ancien ministre de l’Economie Emmanuel Macron profite lui aussi de l’effondrement d’Alain Juppé et de son allié François Bayrou pour s’imposer un peu plus encore au centre du jeu politique. Avec une moyenne de 30% d’opinions positives au PS, au centre et chez Les Républicains, l’auteur du livre « Révolution » (XO) confirme son statut de candidat hybride échappant aux grilles partisanes traditionnelles.

A noter également la progression très nette du candidat à la primaire du PS, Arnaud Montebourg, désigné comme le principal challenger de François Hollande, mais aussi la bonne dynamique enclenchée par le patron de la région des Hauts de France Xavier Bertrand qui se classe aux portes de notre TOP 5 (voir ci-dessous).

Les résultats détaillés du Baromètre ici

Retrouvez aussi le palmarès des personnalités

Source : huffingtonpost.fr