Des poulets avec des têtes de poussins: les images horribles d’un élevage intensif

L’association pour le bien-être animal L214 a publié une nouvelle vidéo choc d’un exploitation industrielle de poulets en Vendée. Les images ont été tournées entre avril et mai de cette année. 35.000 poussins jaunes gambadent sur de la paille fraîche. Ils n’ont jamais eu de contact avec leur mère et ne verront, au cours de leur courte vie, qu’une lumière artificielle trop blanche. Ils ne savent pas qu’ils ne sont qu’au début de leur calvaire. Au bout d’un mois, les poussins « à croissance rapide » seront prêts à être envoyés à l’abattoir.

It_08232016_Day 40_10272.dng

La vidéo nous annonce: « Ils grossissent quatre fois plus rapidement qu’en 1950. » Beaucoup de poussins meurent en cours de route et sont « jetés à la poubelle ». Au bout de 20 jours, l’espace est saturé, les poulets sont collés les uns aux autres.Ce qu’on leur donne à manger est destiné à les rendre obèses au plus vite et la lumière n’est jamais éteinte, pour empêcher un rythme biologique de s’installer et les pousser à manger en continu. Résultat: les poulets sont à l’agonie, les muscles et les os ne se développent pas en même temps, et beaucoup ont un corps d’adulte mais une tête de poussin. La fin de la vidéo va vous dégoûter de manger des poulets d’élevage industriel. Après la disparition des poussins, les asticots grouillent: ils se sont installés dans la paille qui n’a jamais été changé en un mois. C’est atroce, une fois de plus.Le groupe Doux qui travaille avec cet élevage a pris connaissance de la vidéo et a annoncé l’ouverture d’une enquête.

Source : 7sur7