Sarkozy: «Les valeurs du Front national sont celles de tous les Français»

Son ancien conseiller, Patrick Buisson, fait des révélations chocs dans son livre « La Cause du peuple ».

794956092_b979811897z-1_20160927123919_000_gp37mdlh1-2-0

Dans son livre « La Cause du peuple », qui paraîtra ce jeudi, Patrick Buisson, l’ex-conseiller de Nicolas Sarkozy, fait des révélations sur le candidat à la primaire de la droite, qui dit avoir des « valeurs communes » avec le Front National.

Selon Patrick Buisson, en décembre 2005, Sarkozy a affirmé lors d’une réunion avec ses proches : « Les valeurs du Front national sont celles de tous les Français ; c’est la manière dont le FN les exprime qui est choquante. Les Français n’aiment pas les plats trop pimentés qui emportent la gueule ».

Un contact entre Le Pen et Sarkozy

Entre les deux tours de l’élection présidentielle de 2007, Sarkozy a demandé à son conseiller d’appeler Le Pen : « Demande-lui ce qu’il veut. Faut-il que je le reçoive ? S’il faut le recevoir maintenant, tu sais, je le recevrai. Je ne suis pas comme les autres. Je sais prendre mes responsabilités, moi ». Le contact est pris le lundi 23 avril.

Patrick Buisson explique qu’ensuite, Sarkozy, alors candidat à la présidentielle, s’est engagé, en cas de victoire à « assurer une représentation équitable des minorités dans les deux assemblées ». Sarkozy aurait même demandé à des élus de droite de parrainer Jean-Marie Le Pen pour qu’il puisse se présenter à l’élection présidentielle.

A lire sur Le Soir + Les gauloiseries de Nicolas Sarkozy

Sarkozy tacle ses collègues de l’UMP

Avec ses collègues de l’UMP, devenu entre-temps Les Républicains, Sarkozy n’y va pas de main morte. Il estime que l’ancien président Jacques Chirac est « le plus détestable de tous les présidents de la Vème République ».

Quant à François Fillon, c’est un « pauvre type ».

Source : lesoir.be