Un syndicaliste policier affirme que « Bamboula, ça reste convenable » comme insulte

Luc Poignant, chargé de communication du syndicat Unité SGP Police revenait sur l’arrestation de Théo à Aulnay-sous-Bois.


Des mots qui ne vont sûrement pas apaiser les tensions entre jeunes et policiers. Le 2 février dernier, Théo, 22 ans, était brutalement arrêté par quatre policiers dans la cité des 3000 à Aulnay-sous-Bois (93). Victime de blessures très graves, causées entre autres par un coup de matraque porté à l’anus, le jeune homme est devenu en quelques heures à peine le symbole de la grogne des jeunes de banlieue contre des forces de l’ordre régulièrement accusées de violences.

Alors qu’une polémique concernant la qualification en viol, ou non, des violences subies par le jeune homme monte, un responsable syndical policier, Luc Poignant (Unité SGP Police) était l’invité de « C’est dans l’air », sur France 5. Et alors qu’il était interrogé sur les relations entre jeunes et agents, et notamment les insultes échangées, il a répondu: « Bamboula, d’accord ça ne doit pas se dire, mais ça reste à peu près convenable. »

Des propos choquants qui ont immédiatement fait réagir les téléspectateurs.

Source : huffingtonpost.fr