Les trois astronautes de la NASA qui ont révélé l’existence des ovnis

Dans une interview de 2005 pour Science Channel, Edwin «Buzz» Aldrin lâchait du bout des lèvres qu’il avait eu l’occasion d’observer un ovni qui avait suivi le vaisseau Apollo 11 durant sa mission lunaire de 1969, toujours selon lui cet objet était habité.

ovnis

Dans une vidéo en ligne sur YouTube (voir en bas de page), Aldrin décrit son expérience et les échanges qu’il eut avec le centre de contrôle de la NASA  «Il y avait quelque chose d’assez proche pour être observé, mais de quoi pouvait-il s’agir ?« .

Aldrin précise que Mike Collins (le chef de la mission) a alors décidé de l’autoriser à l’observer l’objet au télescope. « Quand je me suis trouvé dans une position favorable j’ai constaté que c’était un vaisseau qui avait la forme d’un L. Nous n’avons pas osé dire grand-chose ».

« Évidemment, aucun d’entre nous ne s’est laissé aller à un ‘Hey Houston, nous avons de la compagnie et nous ne savons pas ce que c’est, Nous ne pouvions pas le faire, parce que nous savions que ces transmissions seraient entendues par toutes sortes de gens et qui sait ce que çà aurait déclenché ? »

L’équipage a donc décidé de ne pas en parler jusqu’au débriefing qui se déroula au retour à la base.

 

– Edgar Mitchell un autre astronaute qui a  volé sur Apollo 14 pour  la mission lunaire de 1971 et qui est connu comme le sixième homme à avoir marché sur la lune a quant à lui déclaré : « Je suis certain que les extraterrestres
nous observent et que le gouvernement est totalement conscient de la situation. Je ne sais pas combien ils sont, d’ou ils viennent et comment ils procèdent, mais je sais qu’ils nous étudient depuis un certain temps. Vous savez, je sais de quoi je parle, j’ai souvent eu l’occasion de voir leurs vaisseaux, si nécessaire je pourrais prouver ce que je dit ».

De nombreux médias  qui s’intéressent à la vie extraterrestre font référence à la transcription d’une communication  qui se tenait entre un astronaute de la mission Apollo 11 et un technicien de la NASA après l’alunissage de la capsule. Cet échange faisait référence à la présence d’engins spatiaux apparemment posé derrière un cratère.

Neil  Armstrong interrogé à ce sujet a déclaré « Je ne peux pas entrer dans les détails, sauf pour dire que leurs vaisseaux sont largement supérieurs aux nôtres à la fois en matière de taille et de technologie. Ceux que j’ai vu étaient massifs et menaçant … ».

 

– Le major Gordon Cooper (1927 – 2004) était l’un des sept astronautes de la NASA, de la mission Mercury (1963). En 1951, alors qu’il opérait une mission de vol pour l’US Air Force en Allemagne, il observa  de nombreux ovnis dans une formation qui se situait à haute altitude. A ce sujet il déclara dans un entretien avec Yolanda Gaskins en 1996 « ils volaient plus haut et plus vite que n’importe quel avion d’origine humaine »   (voir vidéo en bas de page).

Notons qu’il fut aussi témoin de l’atterrissage d’un ovni dans un lac asséché aux USA, observation qui fut filmée. Malheureusement le film se trouva saisi et ce témoignage demeura secret.

Plus tard il confia « Je crois que ces vaisseaux extra-terrestres et leurs équipages qui visitent la Terre à partir d’autres planètes sont d’une manière évidente bien plus avancés technologiquement que nous. Je pense que nous avons besoin d’un programme coordonné de très haut niveau pour collecter et analyser scientifiquement les données de l’ensemble de la planète sur les différents types de rencontre afin de déterminer comment interagir au mieux avec nos visiteurs d’une manière amicale. Nous devrions tout d’abord leur montrer que nous avons appris à résoudre nos problèmes de manière pacifique plutôt que par la guerre, avant d’être acceptés en tant que membre à part entière de l’équipe universelle. Cette admission offrirait à notre monde de fantastiques possibilités de progrès dans tous les domaines. Il semblerait alors certain que les Nations Unies possèdent un droit acquis à traiter ce sujet de façon appropriée et rapide. Pendant des années, j’ai vécu avec un secret, le secret imposé à tous les spécialistes et les astronautes. Je peux maintenant révéler que chaque jour, aux États-Unis, nos radars repèrent des objets de forme et de nature inconnues. Et il y a des milliers de rapports de témoins et quantités de documents qui le prouvent, mais personne ne veut les rendre publics. Pourquoi ? Parce que les autorités ont peur que les gens imaginent une espèce d’horribles envahisseurs et qu’il ne faut rie dévoiler sous peinde de les affoler ».

 

Source – lagranepoca.com – lien ici

 

Témoignage de buzz Aldrin


 

Témoignage et reportage sur Gordon Cooper


Un reportage en français traitant du sujet


Source : parlons-ovni.fr