Un secret de 5.000 ans: que cachent les pierres de Callanish et Stenness?

Les pierres de Callanish et Stenness (Ecosse) utilisées comme des observatoires astronomiques? Voici la preuve.

media_xll_8991634

Une étude de grande ampleur a été réalisée à l’université d’Adélaïde (Australie). Elle a été menée par Gail Higginbottom et son équipe. Ils ont étudié les deux plus anciens cercles mégalithiques écossais, ceux de Callanish (île de Lewis) et Stenness (îles Orcades). Tous deux sont antérieurs à Stonehenge d’environ 500 ans.

Efforts colossaux
À l’aide d’un logiciel spécialement développé, Gail Higginbottom et son équipe ont comparé la disposition des pierres et la configuration du ciel il y a cinq millénaires. Qu’ont-ils découvert? Il existe des corrélations entre les pierres de Callanish et Stennesset et les mouvements de la Lune et du Soleil.

« Une grande concentration d’alignements vers la Lune et le Soleil à différents moments de leur cycle. Mais aussi une relation complexe entre les alignements des pierres, le paysage et l’horizon environnants, et les mouvements du Soleil et de la Lune au-dessus de ce paysage ».

Un secret de 5.000 ans
Des efforts colossaux ont été demandés pour percer ce secret vieux de 5.000 ans.

« Ces gens ont décidé d’ériger ces grandes pierres très précisément au sein du paysage et en relation avec leurs connaissances astronomiques. C’est révélateur de leur relation forte à leur environnement et de l’importance qu’il devait revêtir pour eux, pour leur culture et pour la survie de leur culture », conclut Gail Higginbottom dans un article publié dans le Journal of Archaeological Science.

Source : http://www.sciencedirect.com