Une rivière russe est devenue rouge sang, et ça n’inquiète pas grand monde

La rivière Daldykan, proche de la ville industrielle de Norilsk au nord du cercle polaire russe, est soudainement devenue rouge sang. Les industriels nient toute implication dans ce phénomène.

rivière russe est devenue rouge sang

«Ainsi a dit l’Éternel: “A ceci tu sauras que je suis l’Éternel. Voici, je vais frapper de la verge qui est dans ma main, les eaux qui sont dans le fleuve, et elles seront changées en sang.”»

Certes, la rivière Daldykan n’est pas frappée par l’Éternel, comme dans ce verset de l’Exode, mais reste qu’elle est soudainement devenue rouge, comme le Nil changé en sang dans la première des dix plaies d’Égypte.


La Daldykan longe la ville industrielle de Norilsk, la ville la plus froide du monde, surtout connue pour sa pollution. En 2003, Courrier International racontait «les nuages oranges» et «l’eau bleue fluo» de la ville. Les usines de Norilsk, majoritairement possédée par Norilsk Nickel, rejettent près de deux tonnes de déchets toxiques par an.

D’après le Siberian Times, l’eau de la Daldykan a été polluée par une fuite de l’usine métallurgique Nadezhda qui traite le nickel. Et si vous pensez que les habitants de Norilsk paniquent face à cette eau tout droit sorti des enfers, point du tout. Atlas Obscura rapporte qu’ils n’ont pas l’air franchement surpris, puisqu’ils ont déjà vu leur rivière devenir rouge et la neige prendre une teinte sanglante.

Norilsk Nickel nie tout implication, voire même l’existence du problème. Une source anonyme au sein de l’usine aurait ainsi déclaré: «Autant que nous sachions, la couleur de la rivière n’est pas différente de la normale.» Pour étayer ses propos, l’entreprise a même fourni une superbe photo d’eau bleu à une agence locale. La production va cependant être ralentie et des vérifications vont être effectuées, histoire de s’assurer que tout va bien.

Source : Slate