VIDEO. En Inde, au Népal et au Bangladesh, une mousson historique fait plus de 1 000 morts

Les pluies mortelles ont provoqué des glissements de terrain et des inondations dans ces pays d’Asie du Sud. Les Nations unies s’inquiètent du risque de famine.

Le monde a les yeux rivés sur le Texas, frappé par la tempête Harvey. Mais d’autres inondations, bien plus meurtrières, frappent l’Asie du Sud depuis la mi-août. La mousson, qui a également provoqué des glissements de terrain, a fait plus de 1 000 morts lundi 28 août, selon les bilans des autorités d’Inde, du Bangladesh et du Népal.

Les plus graves inondations dans la région depuis « plusieurs décennies »

En Inde, les autorités ont annoncé la mort de plus de 750 personnes dans leur dernier bilan publié lundi. Le 24 août, les Nations unies décomptaient 143 morts au Népal et 114 morts au Bangladesh. Au total, 41 millions de personnes seraient affectées par la catastrophe, dont le bilan est nettement plus important que celui de la mousson en temps normal.

Selon la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, il s’agit des « plus graves inondations en Asie du Sud depuis plusieurs décennies. Des communautés entières sont coupées de tout, le seul moyen de venir en aide à ces villages est le bateau, et beaucoup n’ont presque plus de vivres ».

Source : France Info