VIDEO. Lapsus de Nicolas Sarkozy : « La France a toujours été du côté des dictateurs »

Le président des Républicains a poursuivi son intervention lors de l’université d’été du parti, samedi, sans se rendre compte de son erreur.

En pleine tirade sur la mission salvatrice de la France, le lapsus fait tâche. Lors de son discours à l’université d’été du parti Les Républicains, samedi 5 septembre à la Baule (Loire-Atlantique), Nicolas Sarkozy a lancé que la « France [avait] toujours été du côté des dictateurs ».

« Sans identité, pas de diversité »

« L’identité, c’est le préalable à la diversité. Sans identité, il n’y a pas de diversité, a lâché Nicolas Sarkozy. Dans cette identité française, il y a quelque chose auquel je suis très attaché : c’est que, de toute éternité, la France a toujours été du côté des opprimés, et toujours été du côté des dictateurs. » Et de reprendre la suite de son discours, sans remarquer son erreur.

Plus tôt, il avait fustigé la position du Front national sur le sujet des migrants. « On peut penser ce qu’on veut sur l’immigration, mais on ne peut pas oublier qu’il s’agit d’être humains, personne ne peut l’oublier, et je ne serai pas le président d’une famille politique qui oubliera ça », avait-il indiqué.

 

Source : francetvinfo.fr