Voici le nouveau radar poubelle !

Un radar de nouveau type s’est installé dans les rues de Comines-Warneton. Caché dans une poubelle, il est capable de flasher jusqu’à 6 véhicules simultanément… en toute discrétion.

radar poubelle

Côté pile, c’est une poubelle au bord de la route, rien de plus banal. Mais côté face, se dévoile un radar routier dernière génération. « Ici un véhicule vient d’être flashé à 96 km/h« , indique Bruno Gathen, policier à Comines-Warneton en montrant son écran de contrôle.

NK7, c’est son nom, est un radar fabriqué en Australie. Il peut contrôler jusqu’à 6 véhicules simultanemanent dans les deux sens et très discrètement. « Comme c’est un ordinateur, on le relie à un réseau wi-fi et on peut travailler avec un ordinateur qui est déporté« , poursuit Bruno Gathen. « C’est pour cela qu‘on peut être à une certaine distance, on peut aller jusqu’à 50 mètres, ça ne nous oblige pas à rester près du radar pour pouvoir travailler. Maintenant c’est certain qu’on va toujours avoir un oeil dessus pour qu’on ne vienne pas nous la prendre. »

50 radars de ce type sont en service en Belgique. La ville de Comines vient d’en acheter un pour 50 000 euros. « Quand on place un véhicule, à force, il est connu« , explique Sébastien Dauchy, chef de corps de la zone de police Comines-Warneton. « On change de véhicule, les véhicules sont connus. La poubelle, ce sera la même chose mais on diversifie et surtout on saura le placer à des endroits où habituellement on ne savait pas placer ni le véhicule, ni le trépied. C’est complémentaire vis-à-vis de l’ensemble des autres dispositifs. »

Contrôles annoncés

Mais la commune ne veut pas être accusée de cacher son radar dans une poubelle pour piéger les conducteurs et faire rentrer de l’argent dans les caisses, 80% des contrôles seront annoncés sur le site internet de la police locale et dans le bulletin municipale.

« Les gens ne sont pas pris de court. C’est un choix et on veut justement avertir les gens. On n’est pas là parce qu’on a envie de flasher, pour que les gens soient pris etc. C’est pour conscientiser les gens à lever le pied« , précise Marie-Eve Desbuquoit, bourgmestre de Comines-Warneton. Côté riverains ce radar camouflé dans une poubelle est très bien accueilli. « J’estime que c’est la meilleure façon. Ils n’ont qu’à respecter, c’est une très bonne idée« , s’enthousiasme un habitant de la commune.

Le nouveau radar sera opérationnel dès la semaine prochaine à Comines. D’après la société qui le commercialise en Europe, le radar serait en cours d’homologation en France. Mais ce mercredi, le ministère de l’Intérieur a indiqué qu’il n’envisageait pas pour l’instant d’utiliser cette technique : « Toute entreprise peut présenter un nouveau dispositif auprès du LNE mais cette procédure n’engage en rien les services de l’État quant à son utilisation future. Aucun service de l’État français n’a jamais envisagé la mise en place de ce dispositif de contrôle et ne l’envisage à court, moyen ou long terme. »

Source : francetvinfo.fr