Voici ce qui se passerait si un astéroïde géant venait à tomber dans l’océan

Une équipe de scientifiques du Los Alamos National Laboratory a étudié à l’aide d’une modélisation, les effets de l’impact d’un astéroïde s’il venait à frapper la Terre au beau milieu de l’océan.

En effet, vous n’êtes pas sans savoir que la Terre est recouverte à 70% d’eau. Alors, si un astéroïde venait à frapper notre planète, il y a de fortes chances pour qu’il vienne s’écraser dans un des océans et vous imaginez bien que cela risque de générer une énorme vague… Mais attention, même si cela a tout l’air d’un scénario d’un film catastrophe, il semblerait que ça soit moins pire que ce que l’on pense.

Bien que l’impact d’un astéroïde dans l’océan pourrait générer une vague en raison de l’énergie cinétique libérée lors du choc, ce n’est pas cela le plus grand risque. En effet, les astéroïdes sont des sources ponctuelles et les vagues qu’elles forment diminuent rapidement. Le plus grand risque reste : la vapeur d’eau !

La vapeur d’eau plus dangereuse que la vague provoquée

Effectivement, en cas de choc avec un astéroïde dans l’océan, la plus grande préoccupation des scientifiques est la vapeur d’eau générée et libérée dans la stratosphère et les conséquences que cela peut avoir avoir sur le climat. Les résultats de cette étude montrent qu’une roche dont le diamètre est de 250 mètres qui entre dans notre atmosphère à une température très importante, peut vaporiser jusqu’à 250 mégatonnes métriques d’eau. Cette vapeur d’eau monterait jusqu’à la stratosphère et ce puissant gaz à effet de serre pourrait y stagner très longtemps et être responsable d’un effet majeur sur notre climat.

Pour les astéroïdes de plus petite taille, il y a moins de risques. Déjà, leur impact est plus régulier sur notre planète et ils ont tendance à exploser alors qu’ils sont encore dans notre ciel. En cas d’impact à la surface d’un océan, ils généreraient moins de vapeur d’eau stratosphérique et des vagues moins importantes. Le plus grand risque reste l’impact d’une roche près d’un littoral peuplé : en effet, dans ce cas précis, le gigantesque tsunami qu’on peut voir dans tous les films catastrophes pourrait très bien engloutir la ville…

Source : gizmodo.com traduit par http://hitek.fr